Les différents types de Travail étudiant au Québec

Le travail pour étudiant au Québec peut-être sous plusieurs formes. Soit un travail au Campus, soit hors campus ou bien en programme coopératif.

Beaucoup d’étudiants internationaux décident de travailler à temps partiel pendant qu’ils sont au collège ou à l’université. D’autres espèrent plutôt trouver un emploi satisfaisant après leurs études.

1/ Travail étudiant sur le Campus au Québec

Sur le campus désigne l’un ou l’autre des bâtiments qui se trouvent sur le terrain de votre collège ou de votre université.

  • Si votre établissement d’enseignement comprend plus d’un campus, il se peut que vous ne puissiez travailler que sur le campus où vous suivez vos cours. Vérifiez auprès de l’administration de l’école.
  • Si vous avez un poste de chargé de cours ou d’assistant de recherche et que votre emploi est lié à une subvention de recherche.

Vous ne pouvez commencer à travailler au Québec qu’après avoir commencé votre programme d’études. Vous ne pouvez pas travailler avant le début de vos études.

D’ailleurs, vous pouvez travailler en tant qu’étudiant étranger au Québec. Ceci si votre permis d’études est assorti d’une condition qui stipule que vous êtes autorisé à travailler sur le campus ou hors campus.

2/ Travail étudiant hors Campus au Québec

Sachez que Vous-même et votre employeur devez vous assurer que vous pouvez travailler hors campus sans détenir permis de travail avant que vous commenciez à travailler.

Vous pouvez travailler en tant qu’étudiant étranger au Québec si votre permis d’études est assorti d’une condition qui stipule que vous êtes autorisé à travailler sur le campus ou hors campus.

Si vous êtes un étudiant à temps partiel, vous ne pouvez travailler hors campus que si vous satisfaites à toutes les exigences susmentionnées. Que vous n’étudiez à temps partiel, et non à temps plein, que parce que :

  • il s’agit du dernier semestre de votre programme d’études;
  • vous avez été un étudiant à temps plein dans votre programme au Québec jusqu’à votre dernier semestre;
  • vous n’avez pas besoin d’un programme d’études complet pour terminer votre programme.

Si vous prenez un congé autorisé pendant vos études ou si vous changez d’établissement d’enseignement et que vous n’êtes pas aux études :

  • vous ne pouvez pas travailler hors campus;
  • vous ne pouvez retourner au travail qu’une fois que vous êtes de retour aux études.

3/ Qui ne peut pas travailler hors campus?

Vous ne pouvez pas travailler hors campus sans détenir de permis de travail si l’une des situations suivantes s’applique à vous :

  • vous avez un permis d’études qui précise que vous n’êtes pas autorisé à travailler hors campus pendant la durée de vos études;
  • ou vous n’êtes inscrit qu’à un programme de français ou d’anglais langue seconde (FLS/ALS);
  • vous ne suivez que des cours d’intérêt général;
  • ou bien vous ne suivez que les cours préalablement requis pour être accepté à un programme d’études à plein temps;
  • votre situation change et vous ne satisfaites plus à toutes les exigences vous permettant de travailler hors campus.

Si l’une de ces situations s’applique à vous et que vous souhaitez travailler pendant vos études au Québec.

4/ Travail étudiant en Programme coopératif

Un stage ou un programme coopératif fait partie de votre programme d’études et vous amène à travailler sur le campus ou à l’extérieur du campus.

Quand vous êtes inscrit à un programme coopératif offert par un collège ou une université, vous pouvez faire une demande de permis de travail coopératif si :

  • vous avez un permis d’études valide;
  • l’emploi s’inscrit dans le cadre de votre programme d’études canadien;
  • vous disposez d’une lettre de votre établissement d’enseignement qui confirme que tous les étudiants inscrits à votre programme doivent faire des stages pour obtenir leur diplôme;
  • votre stage représente la moitié ou moins de l’ensemble du programme d’études.

Vous n’êtes pas admissible à un permis de travail en tant que participant à un programme coopératif si vous suivez :

  • des cours de français ou d’anglais langue seconde (ALS/FLS);
  • des cours d’intérêt général;
  • ou bien des cours pour vous préparer à un autre programme d’études.

Dans ces cas, vous devez obtenir un permis de travail valide pour travailler au Québec.

5/ Travailler à la fin de ses études au Québec

Acquérir une précieuse expérience de travail au Québec à la fin de vos études vous aidera grandement à immigrer de façon permanente au pays. Les programmes suivants peuvent faciliter le processus pour les candidats admissibles.

5-1/ Programme de travail post-diplôme

Ce programme permet aux étudiants étrangers qui ont obtenu un diplôme d’un établissement post-secondaire canadien participant d’obtenir une précieuse expérience de travail au Québec par l’entremise d’un permis de travail spécial valide pendant toute la durée du programme d’études, jusqu’à un maximum de trois ans.

5-2/ La Catégorie de l’expérience canadienne

Ce programme permet aux étudiants étrangers qui ont obtenu un diplôme d’un établissement post-secondaire canadien participant de présenter une demande pour rester au Québec de façon permanente.

Pour être admissible, vous devez déjà bien connaître la société canadienne, être capable de communiquer en anglais ou en français, avoir de l’expérience à titre de travailleur qualifié, et être capable de contribuer à l’économie canadienne.

5-3/ Programme des candidats des provinces

Ce programme permet aux étudiants qui ont obtenu un diplôme d’un établissement post-secondaire canadien participant d’être sélectionnés par une province ou un territoire canadien pour devenir résidents permanents du Québec.

Pour être admissible, vous devez avoir les compétences, l’éducation et l’expérience de travail nécessaires pour contribuer immédiatement à l’économie de la province ou du territoire responsable de la sélection.

Sources : https://www.educanada.ca , https://www.Québec.cahttps://etudes-au-Québec.net/